Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Fondation partenariale
Université Pierre et Marie Curie

Des liens solides avec la Chine

Qu’ils soient étudiants ou chercheurs, nombreux sont les membres de notre communauté à travailler avec la Chine.

Panorama des programmes développés par Sorbonne Universités et l’UPMC en direction de la deuxième puissance mondiale.

 

 

 

« La Chine est sans conteste un partenaire de premier plan de l’UPMC et depuis longtemps. Les liens qui unissent par exemple les mathématiciens de notre université avec ceux de la Jiao Tong University de Shanghai peuvent même être qualifiés de liens historiques », estime Danielle Seilhean. Ces échanges sont appelés à s’intensifier, notamment dans le cadre de Sorbonne Universités*.

 

 

« Sorbonne Universités permet de mettre en place des opérations d’envergure telles que la création de l’institut franco-chinois de Suzhou avec l’université de Renmin », analyse Cornelia Marin. « Notre stratégie vis-à-vis de la Chine est globale et s’inscrit dans une vision à long terme. À cet égard la licence sciences et chinois est l’un des marqueurs de cette politique volontariste ». Ce cursus est le fruit d’une collaboration de deux établissements de SU : Paris-Sorbonne et l’UPMC. Combinant une formation de haut niveau et 7 h 30 d’apprentissage du mandarin par semaine, il forme des scientifiques qui seront capables de travailler avec la Chine ou de participer à des programmes d’échange dans lesquels l’UPMC est très engagée.

 

« Nous accueillons cette année près de 600 étudiants chinois à l’UPMC, c’est la deuxième nationalité étrangère la plus représentée au sein de notre université », indique Danielle Seilhean. Des partenariats privilégiés sont également développés en recherche avec des établissements de ce pays, en particulier avec l’institute of technology de Harbin membre de la Ligue C9 qui regroupe les neuf meilleures universités chinoises.

Des chercheurs de l’institut Jean Le Rond d’Alembert experts en mécanique, acoustique et énergétique, d’autres de l’institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) se sont récemment déplacés dans cette mégalopole de Mandchourie pour participer à un colloque international et mettre en place des programmes d’accueil de doctorants. Ce n’est qu’un exemple parmi les nombreuses collaborations scientifiques existantes et surtout à venir.

 

 

*Sorbonne Universités (SU) est une communauté d’universités et d’établissements (Comue) rassemblant l’UPMC, l’université Paris-Sorbonne, l’université de technologie de Compiègne, l’INSEAD, le Muséum national d’Histoire naturelle, le centre international d’études pédagogiques, le pôle supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt, le CNRS, l’Inserm, l’Inria, l’IRD.

 

Retrouvez aussi les liens entre l'UPMC et la Chine à travers le témoignage de nos alumni sur place et les enjeux de pollution urbaine en lien avec notre chaire MoUVie

Jeanne-Marie Delépine - 23/07/15

Traductions :

    Chiffres clés

    L'UPMC :

    • 34 000 étudiants dont 6 900 étudiants étrangers
    • 10 100 personnels dont 8 400 dans les unités de recherche
    • 18 sites répartis sur 4 régions

    En 2015, l'UPMC conserve une place de choix dans l'ensemble des classements internationaux.