Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Fondation partenariale
Université Pierre et Marie Curie

Vincent Padois, titulaire de la chaire "Robotique d'intervention"

Comment soulager le travail des techniciens chargés d’intervenir sur les lignes et les pylônes électriques ?

Les robots sont l’une des pistes envisagées. Véritables outils collaboratifs pour l’opérateur, ils pourraient permettre de reprendre une charge lourde ou de réaliser des mesures sur les câbles par exemple.

C’est le contexte de la chaire de recherche « Systèmes d’intervention en milieux contraints » créée à l’Institut des systèmes intelligents et de robotique de l’UPMC.

"L’objectif n’est pas de développer un robot, mais de résoudre les problèmes et développer les méthodes nécessaires à sa conception" précise Vincent Padois, le titulaire de cette chaire. L’entreprise Réseau de Transport d’Electricité, qui la co-finance, s’intéresse à la robotique, un domaine nouveau pour son activité.

 

Le secteur du transport d’énergie, tout comme celui de la construction navale et aéronautique ou des travaux publics, est soumis à de fortes contraintes de terrain et d’environnement. La hauteur des pylônes et la présence d’un champ électrique ajoutent encore de la complexité à la problématique.

"C’est ce qu’on appelle de la robotique d’intervention. Les questions de recherche qui s’appliquent à ce cadre sont variées et originales" ajoute Vincent Padois.

Grâce à des outils de simulations 3D perfectionnés, le chercheur pourra tester et améliorer diverses caractéristiques robotiques.

Sécurité, puissance ou encore confort pour l’utilisateur, les défis à relever sont nombreux !

 

Vincent Padois est maître de conférences en robotique et en informatique à l'Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique de l'Université Pierre et Marie Curie depuis 2007.

Diplômé de l’École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes en 2001, il obtient, respectivement en 2001 et 2005, un Diplôme d’Études Approfondies et le titre de docteur en Systèmes Automatiques de l'Institut National Polytechnique de Toulouse. De 2006 à 2007, il effectue un séjour en tant que chercheur postdoctorant au sein de l'équipe de recherche du professeur O. Khatib à l'Université de Stanford.

Ses activités de recherche se focalisent sur la conception automatique, la modélisation et le contrôle des systèmes robotiques redondants : bras manipulateurs, manipulateurs mobiles à roues et robots humanoïdes, notamment dans le cadre d'applications induisant un niveau de complexité et de contraintes élevé. Il s'intéresse par ailleurs au lien entre la théorie du contrôle en Robotique et différents domaines des sciences cognitives et de l'intelligence artificielle : processus décisionnels, apprentissage, contrôle moteur, approches évolutionnistes et bio-inspirées."

 

21/07/15

Vincent Padois, titulaire de la chaire "Robotique d'intervention"

Comment soulager le travail des techniciens chargés d’intervenir sur les lignes et les pylônes électriques ?
Les robots sont l’une des pistes envisagées. Véritables outils collaboratifs pour l’opérateur, ils pourraient permettre de reprendre une charge lourde ou de réaliser des mesures sur les câbles...

» Lire la suite

Chiffres clés

L'UPMC :

  • 34 000 étudiants dont 6 900 étudiants étrangers
  • 10 100 personnels dont 8 400 dans les unités de recherche
  • 18 sites répartis sur 4 régions

En 2015, l'UPMC conserve une place de choix dans l'ensemble des classements internationaux.