Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Fondation partenariale
Université Pierre et Marie Curie

Agir pour la grande bibliothèque d'enseignement

  1. Les étapes du projet
  2. Un apprentissage dynamique et efficace pour la première université française
  3. un don pour faire la différence
  4. Les besoins
  5. bibliothèque (n, fém.) : lieu incontournable de l'apprentissage des sciences et de la médecine
  6. étudiante un jour, alumna toujours
  7. Je fais un don et je participe activement à l'innovation pédagogique de l'UPMC
  8. découvrez le programme de reconnaissance réservé à nos donateurs

 

Les étapes du projet

Février 2015 : les murs de la future bibliothèque sortent de terre, à l’est du Campus Jussieu

La grande bibliothèque d’enseignement regroupera des salles de travail (individuelles ou en groupe), des salles de brainstorming, des salles de formation, et des salles équipées d’équipements informatiques innovants, en plus des salles de lecture et des ouvrages (papier ou électroniques).

Août 2015 : fin du gros oeuvre

Septembre 2015 : installation des mobiliers et des équipements

La nouvelle bibliothèque trouvera son originalité dans l’utilisation de mobilier innovant, particulièrement approprié aux travaux de réflexion en groupe et aux ateliers de pédagogie interactive.

Octobre 2015 : déménagement des collections et des bureaux des bibliothécaires

Plusieurs bibliothèques de licence seront vidées de leurs contenus, qui constitueront désormais le fonds documentaire de la nouvelle bibliothèque.

Janvier 2016 : ouverture de la bibliothèque au public

Les étudiants de licence seront les premiers utilisateurs de la bibliothèque. Elle sera également ouverte au public et ses nombreux services et documentation mis à la disposition des chercheurs permanents ou invités de l’UPMC.

Un apprentissage dynamique et efficace pour la première université française

Quel sera l’impact de cette nouvelle bibliothèque ?

Une vraie vie de campus : la « BU », en plus des salles de lecture et de travail, proposera des lieux de convivialité, des espaces d’exposition et des manifestations culturelles pour créer et développer une véritable vie de campus à Jussieu.

Un enseignement innovant : les enseignants pourront mettre en place des ateliers participatifs, des mises en situation, favoriser les échanges entre les étudiants.

L’égalité des chances : la bibliothèque sera utile à tous, et particulièrement aux étudiants issus de milieux sociaux modestes qui n’ont parfois pas le confort ou l’espace nécessaire pour travailler chez eux de manière efficace.

un don pour faire la différence

La Direction des bibliothèques de l’UPMC souhaite associer les étudiants au choix d’éléments de décoration, pour une bibliothèque de proximité, chaleureuse et personnalisée. Cela ne sera possible que si le mobilier des salles concernées est financé préalablement à la mise en route des travaux.

Il ne reste que 6 mois pour équiper les salles de travail de mobiliers innovants.

Un don de 5 000 €, ou 10 dons de 500 € = une salle prête à être utilisée, dès l’ouverture.

Nous vous proposons aujourd’hui de faire la différence avec un don d’envergure. Un don qui matérialisera votre engagement aux côtés de l’UPMC.

Les besoins

La GBE, dont le coût total approche les 10 millions d’euros, est un projet stratégique pour l’UPMC. Elle doit être à la pointe de la modernité, au même titre que les bibliothèques universitaires allemandes, britanniques et américaines. L’innovation repose sur la pédagogie utilisée, mais aussi et surtout sur le mobilier qui permettra à cette pédagogie d’être mise en oeuvre. Un mobilier multi usages, mobile, favorable à différentes postures de travail, qui aidera à la concentration et aux échanges.

La construction de la grande bibliothèque d’enseignement (GBE) est financée par la région Île-de-France et Sorbonne Universités. L’UPMC finance l’installation des locaux, le personnel et la maintenance. Une partie du matériel des grandes salles sera financé par une entreprise mécène à hauteur de 40 000 €. Il manque encore la somme de 40 000 € pour rendre cette bibliothèque pleinement fonctionnelle en l’équipant de mobiliers innovants.

Cette somme permettrait d’équiper :

  • 10 salles de chaises et tablettes intégrées, totalement mobiles, idéales pour les travaux de groupe,
  • 10 salles de sièges privilégiant l’ergonomie et la qualité de l’assise dans toutes les postures de travail.

Nous vous proposons d’offrir aux étudiants de l’UPMC :

  • L’aménagement d’une grande salle de travail en groupe, soit 5 000 € d’une petite salle de travail en groupe, soit 3 600 €

Un élément de mobilier qui équipera l'une des salles de travail :

  • Un écran numérique, soit 925 €
  • Un tableau blanc rotatif, soit 785 €
  • Une table modulable, soit 550 €  

bibliothèque (n, fém.) : lieu incontournable de l'apprentissage des sciences et de la médecine

Violeta Cabrera (UPMC 2013’) est Mexicaine. À l’issue d’une scolarité brillante entre le Mexique et la France, elle a finalisé son cursus à l’UPMC au sein d’un Master 2 en économie financière et mathématiques appliquées. Elle travaille aujourd’hui dans la programmation financière.

V.C : Les BU sont indispensables, elles donnent un plus énorme. Les bibliothèques de licence sont remplies de tout ce que les étudiants ont besoin de savoir. Les maths sont très vastes, il y a beaucoup de choses à savoir, seul l’accès à une large documentation peut nous aider dans ce cas.

De même, lorsque j’ai suivi un cours de programmation, les livres m’ont vraiment aidée. Pendant les cours il n’y avait pas trop d’exemples de codes, le professeur expliquait en théorie ce qu’était la programmation mais ne nous apprenait pas à le faire. Deux étudiants du même cours voulaient apprendre un autre langage, et ils ont appris à le faire grâce aux livres de la bibliothèque.

J’ai auparavant étudié les maths dans une autre université : c’était plus difficile car il n’y avait pas de bonne bibliothèque pour compléter les cours, c’était difficile d’avoir une bibliographie complète, et on n’avait pas de salles de travail en groupes. Les BU à Jussieu ? C’est une vraie arme de l’UPMC, et c’est l’une des choses que j’ai le plus aimé dans cette fac.

étudiante un jour, alumna toujours

Après une scolarité complète à l’UPMC, qui s’est achevée par un DESS en intelligence artificielle, Sophie Stern – Desherces (UPMC 93’) mène une carrière au sein de l’entreprise Renault, où elle est chef d’unité. Près de 20 ans après la fin de ses études, elle a décidé, en plus de nombreuses activités associatives et de sa passion pour l’écriture, de devenir ambassadrice de la Fondation UPMC.

S.S-D : S’il existe un endroit où je me suis sentie bien dès le premier jour, c’est véritablement à l’UPMC, anciennement Paris 6 ! Les cours étaient des invitations à comprendre, les travaux pratiques de véritables expériences, je forgeais chaque jour mon esprit scientifique loin du carcan du lycée et du bachotage de terminale.

Férue de biologie, j’ai commencé par un DEUG Sciences de la nature et de la vie. J’ai très vite découvert la bibliothèque du premier cycle, c’était un endroit pour étudier, mais aussi se retrouver entre amis, se partager les bons plans des livres à emprunter. Je me souviens encore de ce gros livre de biologie cellulaire à l’épaisse couverture blanche cartonnée, je le prenais régulièrement, à y songer, je crois sentir encore l’odeur du papier.

Au bout de deux ans, j’ai entamé un double cursus Informatique et Sciences de la Terre. Là j’ai eu accès aux bibliothèques de second cycle, j’y ai passé beaucoup de temps à arpenter leurs allées souvent à la recherche du livre qui allait m’aider à écrire cet algorithme de rotation de cubes (eh oui ! nous étions dans les années 1990) ou bien à comprendre le fonctionnement des mines en galeries afin de le modéliser pour mon projet de « Brainware »…

Je dois d’ailleurs mon orientation de fin d’étude à un livre, un recueil de textes écrits par des chercheurs français pointus, sans doute une édition du magazine La Recherche. Cet ouvrage exclusivement sur l’Intelligence artificielle m’a tout simplement fait rêver.

La grande bibliothèque d’enseignement est un beau projet de son temps, à destination de cette nouvelle génération d’étudiants, les « digital natives ». Les livres aujourd’hui sont numériques, l’information est massive, les guider à séparer le bon grain de l’ivraie nécessite la mise en place d’un lieu pour déployer une démarche globale de pédagogie active. Si l’on avait de nouveau dix-huit ans, gageons que nous serions comme fous, les neurones en effervescence, de découvrir un tel lieu de savoir.

Je fais un don et je participe activement à l'innovation pédagogique de l'UPMC

Cliquez ici pour faire un don, ponctuel ou régulier, et obtenir automatiquement en quelques minutes votre reçu fiscal. La Fondation partenariale UPMC est reconnue d’intérêt général. Vos dons à la Fondation UPMC sont déductibles à 66 % de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % du revenu imposable, selon l’art. 200 du CGI) ou à 75 % de votre impôt sur la fortune (loi TEPA).

Vous pouvez aussi sensibiliser votre entreprise au mécénat : utilité social, communication interne, image de marque, proximité avec l'Université... Votre entreprise a tout à y gagner et bénéficiera de la déduction fiscale de 60 % du montant du don sur l’impôt sur les sociétés (dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaire annuel).

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de suppression et de rectification de vos données personnelles en vous adressant au siège de la Fondation UPMC.

Faire un don

découvrez le programme de reconnaissance réservé à nos donateurs

  • En faisant un don de 1 000 € ou plus, vous rejoignez le club des Bienfaiteurs, et bénéficiez des avantages suivants :
  • Invitation mensuelle aux évènements UPMC : conférences, concerts, événements, expositions…
  • Publication de votre nom dans le rapport d’activité
  • Invitation à une rencontre annuelle avec des chercheurs

Pour tout don, vous bénéficiez des avantages réservés aux Amis de l’UPMC :

  • Invitations aux conférences "Sciences à Coeur"
  • Envoi du rapport d’activité de la Fondation et de la « Lettre d’information » biannuelle
  • Publication de votre nom sur le site web de la Fondation

20/07/15

Traductions :

    La GBE : mettre le meilleur à la portée de tous

    "Chère alumna, cher alumnus, cher(e) ami(e),
    Vous souvenez-vous de vos années d’études ? Avez-vous en mémoire les longues heures consacrées à la recherche, au travers d’ouvrages précurseurs ou via des travaux de groupe stimulants, de la formulation d’hypothèses, de la résolution d’une équation particulièrement...

    » Lire la suite

    Chiffres clés

    L'UPMC :

    • 34 000 étudiants dont 6 900 étudiants étrangers
    • 10 100 personnels dont 8 400 dans les unités de recherche
    • 18 sites répartis sur 4 régions

    En 2015, l'UPMC conserve une place de choix dans l'ensemble des classements internationaux.